Les séries et la culture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les séries et la culture

Message  claude le Mer 27 Fév - 8:23

Sujet: Les séries et la culture Bas
Lady D Arbanville
Messages postés : 1124
Voxophile acharné
Posté le 17/12/2007 11:55:22


J'ouvre ce fil car il me semble que continuer la discussion commencée sur celui du Destin de Lisa dépasse la série elle-même.

Thierry Attard a dit :

"C'est marrant, je croyais que le genre feuilletonesque était né dans ce pays au travers de la littérature et des journaux".

Certes, Thierry, vous croyez bien, mais c'était le temps où les gens lisaient. Vous le dites vous-même "au travers de la littérature et des journaux".

Vous ne pouvez pas, d'un côté, pleurer sur la déchéance culturelle de ce pays [voir Forum de la Gazette du Doublage, page 1, fil "à quoi ça sert?" "Dans un pays où le système éducatif n'en finit pas de sombrer, où la culture se réduit au plus petit commun dénominateur, où seules les "stars" publient des bouquins la question ne me surprend même pas".] et, de l'autre, défendre ce genre de niaiseries que sont les séries dans lesquelles les héros évoluent dans un milieu où sont niées toutes les valeurs humaines : amour, amitié, loyauté, franchise, respect, effort... la liste pourrait être longue.
(NB : Vous notez que je n'ai pas mis "travail, famille, patrie". Je mets cette note afin de contrer les éventuels nostalgiques qui pourraient fréquenter ce forum).

Pourquoi voulez-vous que les jeunes, voire les enfants, fassent l'effort de prendre un bouquin alors qu'il leur suffit de s'installer devant leur télé pour recevoir tout ça en perfusion?
J'ai subi dernièrement une vraie perfusion pendant 24h et comme je m'étonnais de ne pas avoir faim, l'infirmière m'a dit :" Mais madame, c'est normal : on vous nourrit dans la perfusion"!

Eh bien!les séries ont exactement le même effet sur leurs jeunes spectateurs !

Maintenant, qui sait ? ces feuilletons télévisés auront peut-être le même destin que ceux d'Alexandre Dumas ou d'Anatole France.
Peut-être en parlera-t-on encore dans 150 ans ?

Thierry Attard
Messages postés : 460
Voxophile passionné
Posté le 17/12/2007 12:59:03


D'après ce que j'entends cette semaine les Français vont suivre un feuilleton bien plus passionnant selon les critères en vigueur à la télévision...

http://www.myspace.com/thierryattard
http://thierryattard.blogspot.com/
http://ezrapou.blogspot.com/
http://www.objectif-cinema.fr/
http://www.objectif-cinema.com/rubrique.php3?id_rubrique=0168
http://www.objectif-cinema.com/blog-doublage/

Lady D Arbanville
Messages postés : 1124
Voxophile acharné
Posté le 17/12/2007 13:17:11


C'est le feuilleton dans lequel les candidates qui castent pour décrocher le rôle de l'héroïne doivent avoir un prénom qui se termine par la lettre "a" ?

Lady D Arbanville
Messages postés : 1124
Voxophile acharné
Posté le 03/02/2008 09:10:37


And the winner is ...

claude
Modérateur
Messages postés : 995
Voxophile passionné Posté le 06/02/2008 10:40:09


...Tagada ?

claude
Modérateur
Messages postés : 995
Voxophile passionné Posté le 06/02/2008 13:06:28


Ce qui est certain, c'est qu'avoir vu Perry Mason (série non feuilleton(n)ante) dans ma prime jeunesse m' a fortement influencé dans le choix de mes études : les études juridiques. Et le visionnage de nombreuses séries britanniques ou américaines où les héros étaient positifs et intervenaient en faveur du Droit idéal a nourri mon esprit en ce sens. A cela se sont ajoutées mes lectures de romans (Jules Verne... Enid Blyton, Michel, Lancelot ...) et de BD (Mickey, Riri Fifi et Loulou ... ) dont les héros étaient également des porteurs de l'exécution d'un Droit idéal ou dans lesquels les irrespectueux du droit étaient punis . Essentiellement le Droit pénal idéal.

Thierry Attard
Messages postés : 460
Voxophile passionné
Posté le 06/02/2008 13:57:23


Ce que j'ai appris en regardant Perry Mason:

1° La rédemption ça existe, après tout c'était le meurtrier de Fenètre sur cour.

2° Si Perry Mason avait été juge de paix dans l'Ouest sauvage, il aurait eu droit à la couleur.

3° Si on excepte une ou deux affaires, le procureur de l'Etat de Californie a fait perdre des millions de dollars au contribuable. Vu que tous les clients de Mason étaient innocents.

4° Perry a passé des années à cotoyer une femme tragiquement amoureuse de lui sans s'en rendre compte.

5° Lorsque le client dit au premier acte: "Je vous jure que je ne l'ai pas tuée, monsieur Mason!" Vous pouvez vous dispenser des actes suivants.

6° Corollaire du précédent: si le client dit ça alors qu'il est reçu pour une simple affaire de divorce. Perry fait le 911 et l'épisode est déprogrammé.

7° Perry a terminé sa carrière à Denver, mais ne s'est pourtant jamais occupé des turpitudes d'un Carrington. Minable!

http://www.myspace.com/thierryattard
http://thierryattard.blogspot.com/
http://ezrapou.blogspot.com/
http://www.objectif-cinema.fr/
http://www.objectif-cinema.com/rubrique.php3?id_rubrique=0168
http://www.objectif-cinema.com/blog-doublage/

claude
Modérateur
Messages postés : 995
Voxophile passionné Posté le 08/02/2008 14:01:08


Citation :

Thierry Attard a dit :

Ce que j'ai appris en regardant Perry Mason:

3° Si on excepte une ou deux affaires, le procureur de l'Etat de Californie a fait perdre des millions de dollars au contribuable. Vu que tous les clients de Mason étaient innocents.







Mais d'un autre côté, Perry Mason dénonçait toujours le véritable coupable, avec toutes les preuves à l'appui.



claude

Messages : 8517
Date d'inscription : 03/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum